Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2015

Almakan, nouvelle génération humaine

L’œuvre d’Almakan est mutante, c’est une entité matricielle qui pose la question de la condition humaine.Dans sa série Basculement, l’artiste déploie l’espace temps comme producteur de forme. Elle exerce ainsi une prospective pour tenter de percer l’évolution du monde et des futurs possibles. « Mes œuvres sont ma participation à la construction et à la diffusion des représentations du futur. J’utilise sciemment le fantastique comme moyen d’alerter sur des tendances inquiétantes. » L’artiste décrit les signes de la transformation qui s'opère sur notre réel. Elle fabrique desêtres hybrides et des scènes inédites où le monde et les corps peuvent s’inventer. Là même où l’homme est destiné à évoluer malgré ses récidives. « Si l’histoire ne se répète pas, les comportements humains se reproduisent. L’Humanité a une ultime fenêtre d’opportunité pour basculer vers ce que j’appelle « l’Humain 3.0 », cet humain éveillé et respectueux du Vivant. Si l'humain n'évolue pas, alors nous auron…

Arno Sebban, état transitoire

Son mode d’expression est la forme et la mise en volume.  Au-delà de sa formation de designer produit, Arno Sebban s’interroge sur les fonctions de l’objet artistique. Dans ses travaux, tout concourt à troubler la perception des espaces et des volumes représentés.
« Les Foules » est une série née d’une recherche à l’encre de chine sur papier déposé à la verticale sur chevalet. «  Les coulures tombaient jusqu’en bas de la surface et semblaient vouloir s'échapper de la page pour devenir indépendantes. Je n’avais plus qu’à les libérer de leur support. » Arno Sebban cherche à préserver l’aléatoire tout en le conduisant. Il affectionne le principe de sérendipité. “ Les accidents est comme un geste qui va au delà de nos pensées, et nous conduit vers des territoires insoupçonnés.” Un dessin, une maquette, un moulage, de l’acier, du marbre, de la pierre, de la fumée sont autant de matières qui donnent ainsi progressivement vie à des sculptures à taille humaine. « une sculpture est un corps …

Alkaplan, d’un monde à l’autre

Fidèle à une esthétique contextuelle, Alkaplan reproduit des paysages, de villes, des rues. Autant de décors en mouvement qui fourmillent de détails et de vies d’une richesse et d’une curiosité insatiables. Paris est une ville lumière qui éclaire son inspiration, en particulier les quartiers pittoresques du Moulin rouge, du sacré cœur et de la place du tertre, terrains jadis, des expressions artistiques d’avant-garde. Le lieu est au cœur de ses recherches, entre réalité et invention humaine, tellement construit qu’il devient presque virtuel, comme issu d’une BD ou d’un dessin animé, là même où l’éclat est entièrement voué à la couleur. « La couleur m'évoque un sentiment d'humanisme, de douceur, de sensibilité, d'amour. C'est une émotion envahissante et une vibration indescriptible. » Cette inspiration colorée et animée l’inscrit dans une démarche artistique animériste qu’il revendique. Constituées d’éléments épars, ses toiles sont un champ de signes travaillés mais défor…