Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2013

Laurence Lamandais, visions sous le filtre de l’émotion

La peinture abstraite de Laurence Lamandais ouvre des espaces imaginaires étonnants,à la recherche de l’harmonie et du ressenti.


Gouvernés par la grâce et le contraste, les traits, émanations pures de son esprit, appellent à l’émerveillement. Ils invoquent la puissance du rêve ; ce rêve qui donne les clés de l’inconscient. L’image onirique multiplie les niveaux de lecture. L’esthétique est conçue sur le plaisir antagoniste provoqué par sa vision du grandiose et du terrible.Ce chaos esthétique représente le sublime d’un paradis retrouvé comme l’orage d’un ciel en colère, destruction naturelle et apocalyptique. Le tragique se dispute à l’allégresse, le rêve au cauchemar. Cette tension entre attirance et effroi revendique une aspiration au spirituel et un droit à l’imaginaire à travers l’exploration des territoires. Essentiels et présents à l’origine,ces puissants déchainements d’éléments, véritables incidents en relief, chahutent la planéité de la toile et se laissent dicter par son gest…

Jean-louis Gaillard, l’art antalgique

Comme un cataclysme émotionnel initié par la puissance de la couleur, la peinture de Jean-louis Gaillard réjouit.
Le trait est propulsé par le couteau et la spatule. Des aplats libres, plus ou moins géométriques et rectangulaires se confondent sous l’huile et l’acrylique pour donner naissance à une œuvre d’abstraction lyrique sur grand format. C’est l’eau et ses flux qui se trouvent au cœur de cette dernière série. « Je cherche d’abord à reproduire les reflets de l’eau. L’eau des zones urbaines comme celle de la pleine nature. Avec le reflet d’un building ou d’un arbre, Je dérive jusqu’à trouver l’équilibre harmonieux. L’abstrait est une évolution logique et instinctive. Je voulais m’éloigner des techniques figuratives du dessin. J’y suis arrivé petit à petit en épurant » confie l’artiste.


Noyé entre le contrôle et l’aléatoire, le mouvement est généralement linéaire, parfois horizontal, absorbant un horizon indéfini, parfois vertical sous les ondées d’une pluie hors du temps. Jean-louis Ga…