Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2011

Waste Landscape, Elise Morin & Clémence Eliard

De l’esthétisme à l’éthique, il n’y a qu’un geste
Cette installation artificielle utilise le langage de la nature. Un paysage dont la forme est dictée par le matériau ; le Compact Disc. Constituées d’une multitude de disques assemblés en dalles adaptables, ces montagnes magiques à la plastique apaisante font pourtant naître le trouble. 



Le prisme de la réalité en mutation
Au pied de ces vallées impénétrables, le spectateur oscille entre le tout et ses parties, entre la masse et son objet. La conscience se mêle dans un mouvement qui fait se rejoindre macrocosme et microcosme.  Un va et vient pour cerner l’unité inscrite dans la multitude. La nappe monumentale créée à partir de ce petit objet du quotidien procure une sensation d’infini. Les plans et les volumes dialoguent pour structurer l’espace avec un sentiment d’envahissement, comme un paysage en mutation.
Un système gonflable associé à un programme de soufflerie permet un léger mouvement des dunes. Cesrespirations ponctuelles et cycliq…

Born again, Mygalo

Mygalo nous dévoile son goût pour le travail en série, forme de réflexion fertile que sa pratique endosse régulièrement. Sous forme d’all-over, ses séries mécaniques entendent reproduire l’activité répétitive d’un automate qui ressent ; en proie aux sentiments mélancoliques que dictent l’alcool et la mort. Bouteilles vides et têtes de macabés scandent ses toiles avec une certaine ironie. Ce sarcastique fantaisiste avoue s’inspirer des motifs décoratifs des tapisseries de sa grand-mère. À la fois poncif de l'art, le crâne, métaphore de l'existence éphémère, traversé ici par un néant acidulé, est travaillé comme on travaille sa conscience. Le visage s'évanouit dans son centre et s'allège en s'amputant de la chair pour ne laisser deviner que les traits d'une caboche osseuse, celle de l'artiste. Voici toute l’absence récurrente de ce qui est le plus enclin à l’expressivité humaine, le visage. Momifiée par ces traits aux bandages multicolores, la touche et la cou…